Comprendre les facteurs influençant l’évolution des prix de l’électricité pour les professionnels

Evolution des prix de l'électricité

Publié le : 26 juillet 20238 mins de lecture

Plusieurs facteurs font évoluer le tarif de cette fourniture dont sont tributaires les professionnels. L’évolution du prix de l’électricité est le résultat d’un ou plusieurs facteurs combinés. Le coût de cette fourniture difficilement stockable impacte sur le fonctionnement des entreprises qui doivent tenir compte de l’évolution du prix de l’électricité professionnel dans leurs charges.

Comment sont déterminés les prix de l’électricité en France ?

En France, il existe un tarif réglementé de vente de l’électricité (TRV) fixé par les pouvoirs publics sur consultation de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Ce tarif, dénommé Tarif Bleu (uniquement proposé par EDF) évolue tous les 6 mois. Il est déterminé en fonction de la disponibilité de l’électricité, des coûts de fourniture, d’acheminement et des taxes. Comme l’explique le site opera-energie.com, courtier en énergie, certains fournisseurs proposent des offres de marché, dont les prix selon cas égalent ou diffèrent par rapport au TRV (Tarifs Réglementés de Vente). Les TRV correspondent aux tarifs proposés par EDF fournisseur historique d’électricité avant l’ouverture du marché du marché de l’énergie à la concurrence en 2007. Les offres de marchés se définissent selon 3 types de contrats :

  • Les contrats indexés sur les TRV comprenant une légère réduction.
  • Les contrats en tarification dynamique qui sont directement indexés sur le marché de gros et qui sont donc régulièrement ajustés.
  • Les contrats fixes signés pour plusieurs années assurant un prix stable durant toute la période donnée.

Le prix de l’électricité est influencé par les variations de prix sur les marchés de gros

Le marché de gros est le lieu où se négocie et s’achète l’électricité par les fournisseurs aux producteurs avant d’être commercialisée sur le marché de détail puis distribuée à travers le réseau de distribution. Pour l’électricité en France, comme c’est le cas pour d’autres produits et fournitures, le marché de gros assure un équilibre entre l’offre et la demande. D’un côté se trouve l’offre d’électricité produite par différents sites de production dont les centrales nucléaires et de l’autre côté, la demande des français. Une part est aussi exportée à l’étranger. L’électricité, rappelons-le, est une ressource que l’on ne peut pas stocker. Cette volatilité oblige donc à équilibrer à chaque instant production et consommation en temps réel. Comme c’est le cas aussi pour le gaz, l’offre et la demande jouent un rôle clé dans la détermination du prix de la fourniture électrique. Lorsque la demande est élevée notamment en période de pointe, les prix peuvent augmenter. C’est d’autant plus vrai lorsque l’électricité doit être importée pour répondre à une forte sollicitation. Lors d’importation, les fluctuations des taux de change sont souvent à l’origine d’une évolution du prix de l’électricité et de l’augmentation des coûts.

Les coûts de production de l’énergie électrique

La proportion d’électricité produite à partir de différentes sources d’énergie telles que le gaz, le nucléaire, le charbon, les énergies renouvelables, etc. impactent sur le coût de production de l’électricité et par conséquent sur son prix. Il s’agit notamment des coûts de l’extraction des combustibles fossiles utilisés pour produire de l’électricité comme celui du charbon, du gaz naturel et du pétrole ainsi que ceux liés à la construction et à l’entretien de centrales électriques. De même, le développement des énergies renouvelables telles que l’énergie solaire et éolienne a également des répercussions sur l’évolution du prix de l’électricité pour les professionnels. Ces coûts ont tendance à diminuer au fil du temps ce qui permet de rendre l’électricité renouvelable plus compétitive. Le prix de l’électricité est également lié à la quantité de CO2 produite par les centrales. En Europe, les producteurs d’énergie ont l’obligation d’acheter des droits d’émission carbone pour être autorisés à en émettre sur le marché d’échanges de quotas d’émission.

Le contexte politique national et international

Le contexte politique et géopolitique sont souvent complexes et plusieurs facteurs peuvent se combiner pour influencer les prix de l’électricité. En sont principalement responsables :

Les politiques énergétiques nationales

Les politiques énergétiques mises en place par la France peuvent avoir un impact significatif sur le secteur de l’électricité. Des politiques visant à promouvoir les énergies renouvelables, à encourager l’efficacité énergétique ou à réduire les émissions de carbone influent sur la composition du mix énergétique et les coûts de production de l’électricité. Par exemple, les subventions aux énergies renouvelables sont susceptibles de stimuler leur déploiement, tandis que des taxes sur les émissions de carbone risquent d’augmenter le coût de production des centrales à charbon. Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) introduits par la Loi POPE en 2005 ont également impacté les coûts de l’électricité en France. Ce mécanisme réglementaire a imposé aux vendeurs d’énergie de garantir que leurs clients réalisent un certain volume d’économies d’énergie. Pour pouvoir se procurer des CEE sur le marché, les fournisseurs répercutent les prix sur la facture professionnelle.

Les stabilités politiques et réglementaires

L’instabilité politique ou des changements fréquents de réglementation dans un pays peuvent créer de l’incertitude pour les investisseurs du secteur de l’électricité. Cela peut entraîner des retards dans les projets d’infrastructure électrique, une réticence des investisseurs à s’engager et des coûts plus élevés pour les entreprises du secteur. Dans le cas des pays qui produisent et exportent de grandes quantités d’énergie (par exemple, le pétrole ou le gaz), les conflits ou les perturbations dans ces régions peuvent entraîner une volatilité des prix de l’électricité à l’échelle internationale.

Les relations diplomatiques internationales

Les relations diplomatiques et commerciales entre les pays peuvent influencer les prix de l’électricité, notamment en cas de dépendance à l’égard de l’importation d’électricité ou de combustibles pour la production d’électricité. Les fluctuations des taux de change et les politiques commerciales ont potentiellement un impact sur les coûts d’importation ou d’exportation de l’électricité.

Les tarifs douaniers et les taxes

Des coûts supplémentaires applicables notamment aux coûts de transport sont généralement inclus dans les tarifs d’électricité.

Les sanctions économiques internationales

Les sanctions économiques internationales contre un pays tels que les échanges d’énergie peuvent être restreints, entraînant des pénuries d’électricité et une flambée des prix.


Plan du site