Pourquoi ajoute-t-on une odeur au gaz naturel ?

Publié le : 23 mai 20224 mins de lecture

Le gaz est une énergie qui est généralement utilisée dans la maison pour cuisiner. C’est une source d’énergie qui est facile à détecter juste grâce à son odeur. Contrairement au bois ou à l’électricité, le gaz est plus facile à utilisé et plus facile à contrôler. Il permet, en effet, d’avoir un repas chaud en cas de coupure de courant et en cas d’humidité de la météo. Pourtant, dans son état naturel, c’est une énergie qui ne se voit pas et qui n’a pas d’odeur distincte. Il passe par un certain processus pour qu’il soit attribuer une odeur assez spécifique. Il y a des raisons qui poussent les distributeurs de gaz en bouteille à cela.

C’est avant tout une question de sécurité

Bien que le gaz soit très utile en cuisine, il reste toutefois une énergie dangereuse à manipuler. Avant la Seconde Guerre mondiale, les fuites de gaz étaient une source de mortalité non contrôlée. Des vies étaient en péril juste à cause de son aspect indétectable. À la suite de cette problématique, il a été décidé que pour alerter les utilisateurs en cas de danger, la solution idéale serait de donner une odeur spécifique, mais qui alerterait sans tarder les personnes dans une maison utilisant du gaz. Entre autres, ajouter des particules odorantes au gaz est une action de prévention contre les accidents d’explosion qu’il peut générer. Pour vos besoins, comparez et choisissez ici le meilleur fournisseur de gaz. Le comparateur en ligne un bon moyen pour trouver le fournisseur de gaz le moins cher pour faire baisser sa facture de chauffage, d’eau chaude et/ou de cuisson.

Quel est le processus exact pour donner une odeur au gaz

Que le gaz entre sur le territoire en forme liquide ou gazeux, sa commercialisation dans les supermarchés et les stations d’essence ne se fait qu’après qu’une odeur y soit ajoutée. Le processus d’ajout se fait sur le mètre carré du gaz. Pour un mètre carré, il faut entre quinze à quarante milligrammes d’additif odorant. Ainsi, il sera plus facile pour le ménage d’identifier le gaz en cas de fuite. Dans son état liquide, l’odorant est ajouté au gaz lors du processus de gazéification de celui-ci.

Petite histoire sur l’odeur du gaz

La réflexion d’ajouter une odeur au gaz trouve son origine quelque temps après la Seconde Guerre mondiale à la suite de sa première commercialisation dans ces temps. Au départ, la particule de mercaptan était celle ajoutée au gaz pour lui donner une odeur. Vu son odeur très pénible d’œuf pourri, il a été changé par une autre particule moins corrosive. Le tétrahydrothiophène, ou communément connu sous le sigle THT, est maintenant l’odorant utilisé pour détecter le gaz.

Plan du site